29/08/2000

L'arbalestrille

 

L'arbalestrille ou arbalète , encore dénommée "bâton de Jacob" , est apparue au X1Vè siècle et a servi jusqu'au XV11è siècle.

C'est tout simplement une règle en bois sur laquelle coulisse un curseur appelé "marteau" et directement graduée en degrés.

Cet instrument permet de mesurer la hauteur d'un astre (étoile ou soleil) et donc la latitude du lieu d'observation.

Il permet aussi des mesures topographiques , par exemple la mesure de la hauteur d'un édifice ou de sa distance.

Principe.

Faire coulisser le marteau sur la règle jusqu'à ce que l'étoile polaire soit à la limite supérieure du marteau.Lire alors directement sur la règle l'angle entre l'horizon et l'astre , la hauteur.

Cet angle (h) est égal à l'angle lambda (latitude du lieu d'observation).Voir figures.

La latitude d'un lieu est la hauteur angulaire du pôle céleste au-dessus de l'horizon de ce lieu. Ce principe étant admis , il est facile de déterminer la latitude d'un lieu par l'observation d'un astre (s) au moment de sa culmination , c'est à dire de son passage supérieur au méridien. On soustraira de la déclinaison* de l'étoile (donnée par les tables)  sa distance zénithale (complémentaire de la hauteur au moment de la culmination) pour avoir la latitude.

Les naviguateurs observent souvent le soleil en prenant sa hauteur à midi , on cherche dans des tables spéciales la valeur de sa déclinaison pour le jour et l'heure de l'observation. Cette opération se faisait à notre époque avec un sextant.....depuis le GPS est arrivé! (N'est ce pas Mr Tremblay ....grand naviguateur devant l'éternel!) :-)

*Déclinaison: (angle entre l'équateur céleste et l'étoile)


Retour Astro instruments

Suite