Pierre Simon de Laplace. (1749-1827)

 

Il est né à Beaumont-en -Auge (calvados) d'une famille de cultivateurs et étudie les mathématiques à l'école militaire de cette ville. Fin politicien , (il sera ministre sous Bonaparte , Comte sous Napoléon et Marquis à la restauration) , Laplace aura une énorme influence sur la vie scientifique française.

Membre de l'académie des sciences en 1785 , il est l'un des fondateurs avec Monge de l'école polytechnique et de l'école normale.

Dans son premier ouvrage publié en 1784 :"Théorie du mouvement et de la figure élliptique des planètes" il introduit une méthode nouvelle de calcul du mouvement des planètes qui tient compte des perturbations apportées par les autres. Il travaille sur le mouvement des satellites de Jupiter et trouve des relations simples qui traduisent ces mouvements en accord presque parfait avec les observations.

Dans "Exposition du système du monde" 1796 son étude du mouvement des planètes qui tournent dans le même sens et presque dans le même plan avec des orbites quasi circulaires lui permet d'élaborer une théorie nouvelle pour l'époque : les corps de l'univers se seraient formés au sein d'une nébuleuse primitive très chaude , des anneaux en rotations auraient en se brisant donnés naissance aux planètes. Cette description n'est pas très loin des conceptions actuelles sur la genèse du système solaire.

Mathématiciens hors pair , il publie en 1812 "théorie analytique des probabilités".

Il décrit et développe les lois régissant les interactions courant-champs magnétiques. (lois de Laplace)

Les dernières années de sa vie sont consacrées à la recherche de grandes formulations théoriques suggérées par les équations de la mécanique analytique de Lagrange.

Laplace est un des fondateurs incontestables de la physique mathématique.


Retour Astro penseurs

 suite