04/04/2000

Isaac Newton (1643-1727)

Kepler et Galilée pensaient donc qu'une force s'exerçait sur les planètes pour les maintenir sur leurs orbites autour du soleil. Pour Descartes (1596-1650) l'univers était rempli de tourbillons célestes et la terre entraînée par ces tourbillons autour du soleil. Ce fut cependant Newton , physicien anglais né l'année même de la mort de Galilée , qui trouva la solution avec sa théorie de la gravitation universelle. Il entre à Cambridge en 1660 mais en 1966 la peste oblige la fermeture des universités et il retourne dans son village natal de Woolsthorpe et y développe ses idées fondamentales. Ces deux années de travail seront appelées "années admirables".

Qui ne connaît l'histoire de la pomme qui tombe sur lui ou à côté de lui alors qu'il est allongé à l'ombre du fruitier? Est-ce une légende? Peu importe , toujours est-il que cette observation lui fait prendre conscience que le phénomène de la chute des corps vers la surface de la terre s'interprète comme étant le résultat de l'action de la terre sur ce corps. Cette attraction devait donc s'exercer aussi beaucoup plus loin (par exemple jusqu'à la lune) et lui produire une accélération centripète à l'origine de la courbure de son orbite.

Dans l'ouvrage "Principes mathématiques de la philosophie naturelle" publié en 1687 , il énonce trois lois pour le mouvement et une loi pour la gravitation qui peut s'énoncer ainsi : Deux corps exercent l'un sur l'autre une force proportionnelle à leurs masses et inversement proportionnelle au carré de leur distance. Les lois de Kepler se déduisaient mathématiquement des lois de Newton.

Il travaille aussi sur les marées , le mouvement des comètes , l'optique (en 1675 il publie une théorie sur la composition de la lumière blanche) , il construisit également un télescope remarquable. Jusqu'à la fin de sa vie il occupa la charge de président de la Royal society.


Retour Astro penseurs

suite