12/06/2000 

Fin de l'ère Secondaire .....il y a 65 millions d'années.

 

En 1980 deux chercheurs de Berkeley (Californie) , Luis Alvarez (prix Nobel de physique) et son fils Walter , mettent en évidence à la limite K/T (crétacé/tertiaire) d'un site sédimentaire en Italie , une concentration anormalement élevée d'iridium. Cet élément chimique est rare dans la croûte terrestre mais beaucoup plus abondant dans les météorites. Cette couche d'iridium se retrouve sur toute la planète dans les roches datant de la limite K/T. De là à supposer qu'un énorme astéroïde ou une comète a percuté la terre à cette époque....il n'y a qu'un pas. Or cette époque correspond à la disparition des trois quarts des espèces vivantes dont les fameux dinosaures. La polémique fait rage car l'excès d'iridium peut aussi s'expliquer par une activité volcanique intense.

Dans la presqu'île du Yucatán (Mexique) , les géologues ont découvert un cratère de 180 Km de diamètre , c'est là qu'un bolide aurait percuté la terre il y a 65 millions d'années. Certains chercheurs pensent même que l'objet se serait scindé en plusieurs parties provoquant plusieurs impacts (cratère de Popigaï en Sibérie 105 Km de diamètre , cratère de Manson en Iowa , un autre à Cuba ect...) tous ces impacts datant de la même époque.

Après l'impact qui a projeté dans l'atmosphère d'énormes quantités de matière et de gaz , le ciel s'est obscurci et un "hiver" très rigoureux s'est installé pendant plusieurs mois suivi d'une remonté brutale de la température par effet de serre provoquant une véritable hécatombe parmi les espèces vivantes.

Cette "catastrophe" en éliminant certaines espèces , a permis aussi le développement et l'évolution d'autres espèces dont les mammifères dont nous sommes issus.


14/06/2000

 

30 juin 1908......Une énorme explosion au-dessus de la Sibérie.

 

 

Au matin du 30 juin 1908 , en Sibérie centrale , à 800 Km au nord du lac Baïkal se produit la plus fantastique collision entre la terre et un objet cosmique de notre ère historique. Cet objet a pénétré dans notre atmosphère à très grande vitesse et s'y est volatilisé dans une gigantesque déflagration corespondant à une énergie de plusieurs centaines de bombes nucléaires. Météorite pierreuse ou morceau de comète ? Aucun cratère n'est retrouvé malgré des dizaines d'expéditions sur place. Une forêt entière est dévastée , les arbres couchés sur une zone de 1600Km2. Le bolide de la Tunguska a depuis fait couler beaucoup d'encre , certains auteurs avançant même qu'il aurait pu s'agir d'un fragment d'antimatière ou d'un mini trou noir , voire de l'explosion d'un vaisseau extra-terrestre.Une telle rencontre au-dessus d'une zone peuplée aurait provoqué des centaines de milliers de victimes.

 


Retour astronomie

 Suite